Anorexie boulimie,
un trouble d’identité

Les thérapies individuelles

La boulimie non vomitive est parfois plus dure à vivre que la boulimie vomitive bien qu’elle soit généralement moins prise au sérieux par l’entourage et le monde médical tant qu’elle ne tourne pas à l’obésité.
Pourtant, chez les personnes qui en souffrent, la souffrance en réalité est double : à la souffrance mentale s’ajoute une souffrance physique difficilement supportable.
Heureusement, vous pouvez l’entendre chez cette jeune femme, il suffit de résoudre ses problèmes d’identité et relationnels pour s’en sortir dans une psychothérapie de groupe.

Mentalisation - L'écoute bienveillante de psys ne me faisait pas avancer

Les autres vidéos de la rubrique

Boulimie et thérapie - Elle intellectualisait trop quand elle était en psychothérapie individuelle
Thérapie individuelle et thérapie de groupe - J'ai essayé psychiatres psychologues hypnose les médocs l'hospitalisation
thérapie individuelle elle se sentait seule face aux psys
error: Content is protected !!